Privés de sorties #Jour7

Vie pratique
seul à la fenêtre

7ème jour de confinement… Nous attaquons la 2ème semaine de repli à la maison avec toute une série d’émotions et d’envies contrariées. C’est le moment de trouver un sens à cette expérience inédite !

Que vous soyez un grand sportif, un amateur de balades en montagne ou un fêtard invétéré… vous vivez certainement des journées difficiles, à réprimer vos choix du cœur pour privilégier ceux de la raison.  

Et oui, le confinement c’est désagréable mais pas insurmontable pour autant ! Pour réussir à surmonter cette période, voire à la transformer en expérience positive, le Pr Kovess-Masféty conseille de donner du sens aux mesures que nous appliquons pour ne pas avoir l’impression de les subir passivement. 

👉 Notre conseil : appréhendez le confinement comme un acte de civisme, de solidarité et de fraternité.

Afin de donner du sens à ce confinement inattendu, essayez d’en tirer le meilleur au lieu de le supporter passivement !

S’informer pour mieux agir

Pour cela, et afin de bien comprendre la situation dans laquelle nous évoluons, vous devez déjà être bien au clair avec le Coronavirus et ses conséquences des deux côtés de la frontière : qu’est-ce le Coronavirus COVID-19 ? Quelle est la situation et quelles mesures ont été prises à Genève comme en France ? Quel comportement individuel adopter ? Quels sont les numéros utiles ?

Retrouvez toutes ces réponses sur le site de la République et Canton de Genève et sur le site du Gouvernement français 

Bien informés, vous pourrez prendre la mesure de la gravité de cette crise sanitaire et prendre les bonnes décisions pour vous et vos proches ! « Les gens n’ont pas besoin de conseils, ils ont besoin de compréhension » disait judicieusement l’auteur américain H. Jackson Brown. 

restez à la maison

Faire preuve de solidarité

Au lieu de rester isolé chez vous à ruminer, pourquoi ne pas profiter de votre temps libre pour aider ceux qui en ont le plus besoin : les soignants, les personnes âgées et toutes les personnes de votre entourage que vous jugez vulnérables ou dans le besoin. Vous pouvez par exemple apporter des repas à une infirmière surmenée ou garder l’enfant d’une voisine pour qu’elle finisse un dossier…

A Genève, comme partout en Suisse romande, des particuliers s’organisent via les réseaux sociaux et les applications pour apporter leur aide et limiter les effets de la crise sanitaire due au coronavirus. L’Illustré a listé toutes les initiatives sur son site. 

Côté France, vous pouvez vous engager bénévolement dans la réserve civique.Après inscription sur la plateforme de la réserve, vous avez accès à une liste de missions proposées par des structures associatives ou publiques. Il vous suffit de cliquer et de proposer votre aide. Vous pourrez ainsi distribuer des repas aux plus démunis, garder des enfants de soignants, être en contact virtuel avec des personnes fragiles isolées…

solidarité coronavirus

Se recentrer sur soi et ses proches 

Le confinement aura eu comme conséquence positive de permettre aux gens de prendre du recul et de réapprendre à vivre ensemble.

Profitez de cette période de calme pour vous recentrer sur vos priorités absolues, réinvestir des loisirs qui vous ont manqué ou en cultiver de nouveaux. Cette attention que vous vous porterez sera extrêmement bénéfique, une fois la crise passée. 

Ouvrez le dialogue avec vos proches, apprenez à communiquer autrement avec eux et surtout fabriquez-vous des souvenirs en commun ! Vous pouvez écrire un blog ensemble, réaliser un album photo de vos meilleurs moments de confinés ou encore fabriquer un poster géant avec vos citations et blagues préférés sur votre expérience de confinement. Vous serez ravis de ressortir tous ces souvenirs lors d’une réunion familiale quand tout cela sera derrière nous ! 

enfants qui se chamaillent

Bonne 2ème semaine de confinement et surtout… Restez (cool) chez vous !